• Anonyme

    Comment

  • Anonyme

    Comment

  • Lâche ton com'

  • Art plastique
    La tragédie comorienne de Seda

    Seda, un artiste engagé (Photo Maminirina Rado)

    Derrière ce calme apparent, Seda, artiste plasticien des Comores, cache une rage de dénoncer. Son art repose sur dix-huit mille morts et disparus voulant faire la traversée en mer entre les Comores et Mayotte. « En 1995, Edouard Balladur a instauré un visa d'entrée vers Mayotte. Auparavant, c'était pourtant la libre circulation », explique t-il. Injustice crie Seda, quand il utilise « notre terre » pour évoquer cette île mahoraise devenue aussi un El Dorado. 
    Chez lui, il est facile de trouver un membre de la famille, un voisin ou le frère d'un ami perdu en mer. À travers ses tableaux, Seda donne la couleur du sang à l'océan. La mort a une couleur sincère à travers son regard. 

  • Nos armes de construction massive: la force de la création artistique.